Lutter contre les salmonelles ou autres bactéries sans passer par les antibiotiques

Souvenez vous, au bulletin n° 3/2011, je vous faisais part de mon expérience pour lutter contre la trichomonose sans passer par les médicaments : Changer eau de boisson et abreuvoirs tous les jours, faire sécher les abreuvoirs. Je continue ces soins et je n'ai pas eu une seule récidive de trichomonose à ce jour !
(voir l'article sur le site : Lutter contre la trichomonose sans médicaments)

Aujourd'hui, je voudrais attirer votre attention sur les soins à apporter aux pigeons pour limiter les salmonelles ou autres bactéries en dessous d'un seuil qui laisse les pigeons indemnes des maladies engendrées par ces bactéries sans passer par les antibiotiques.

Le principe :

Dans un volume donné (dans notre cas, le pigeon), ne peut vivre qu'un certain nombre de bactéries (bonnes ou mauvaises). Si nous apportons régulièrement de bonnes bactéries en nombre suffisant, la quantité de mauvaises bactéries diminue obligatoirement. Les bonnes bactéries que nous pouvons apporter et trouver facilement sont les ferments lactiques ou les levures de bière.

La levure de bière est disponible à l'entrepôt ou peut être achetée chez tout bon revendeur de produits pour animaux, les ferments lactiques sont vendus en pharmacie ou tout simplement par dilution d'un peu de yaourt dans l'eau de boisson.

Pour ma part j'apporte de la levure de bière tous les jours en la collant sur des petites graines (Dari rouge) à l'aide d'huile. La préparation est à renouveler tous les jours, il faut donc adapter la quantité à la consommation du pigeonnier. D'un côté pratique j'en dispose un peu devant chaque femelle qui couve pour être sur qu'elle en consomme. Je réserve les ferments lactique uniquement dans le cas d'une baisse de forme et de fécondité, dans ce cas plutôt que de mélanger le yaourt dans l'eau de boisson qui devient vite un bouillon de culture en été, je dilue 2 cuillères à café de yaourt dans un 1/2 verre d'eau et je le fait prendre aux pigeons concernés au moyen d'une petit seringue (sans aiguille) introduite dans le bec.

Depuis un an et demi de ce traitement, je n'ai plus été confronté aux œufs noirs, morts en coquilles, morts à 3 ou 4 jours et je n'ai que très peu d'œufs clairs.

Pour ceux qui ont internet et voudraient en savoir plus je conseille de visiter le lien suivant :
- Peut-on blanchir les pigeons contre les salmonelles et colibacilloses

En espérant avoir pu vous aider, je vous remercie de votre attention.